19 mai 2024

Radio Ngoma ya Amani

Votre tam-tam de la Paix

Plus de candidatures que prévues au Bureau définitif de l’Assemblée nationale en RDC

Au total, 22 candidatures ont été déposées là où la majorité regroupée au sein de l’Union sacrée n’en a prévu que 6. À la base de ce nombre inattendu de candidatures, c’est la division de la classe politique au sein de cette famille politique. La majorité au pouvoir en République démocratique du Congo (RDC) est divisée autour de 5 des 6 postes qui lui sont réservés au bureau de l’Assemblée nationale. Le ticket présenté par le présidium de l’Union sacrée est contesté pour raison de népotisme et manque d’équilibre. Vital Kamerhe, candidat au poste de Président et Jacques Djoli, candidat au poste de rapporteur sont les seules candidatures à n’avoir pas été contestées au sein de cette famille politique coalisée autour de Félix Tshisekedi.

Tous les autres postes ont vu plusieurs candidatures y être déposées, à la surprise de tous. Le poste de première vice-présidence réservé à la candidature du parti présidentiel UDPS, au lieu d’avoir la seule candidature de Jean-Claude Tshilumbayi, a, à la dernière minute, enregistré une candidature supplémentaire d’Alphonse Ngoy Kasanji de l’AFDC-A. La deuxième vice-présidence à laquelle Christophe Mboso avait été désigné par le présidium de l’Union sacrée n’a pas été épargnée. Quatre candidats, y compris Christophe Mboso et Antipas Mbusa Nyamwisi, vont devoir se disputer le poste de deuxième vice-président de l’Assemblée nationale.

Trois candidatures ont été enregistrées au poste de Questeur alors qu’à la questure adjointe, quatre candidats vont s’y affronter. C’est à ce poste que la sœur de Jean-Pierre Bemba, Caroline Bemba et ticket de l’USN, fera face à Ron-Roger Bimwala et deux autres candidats.

Il n’y a pas davantage d’unité dans les rangs de l’opposition. Pour le poste de rapporteur adjoint réservé au parti de Moïse Katumbi, un opposant modéré, candidat à la présidentielle, brigue la fonction : il s’agit de Constant Mutamba Tungunga qui compte défier la candidate katumbiste Dominique Inamizi.