19 mai 2024

Radio Ngoma ya Amani

Votre tam-tam de la Paix

Plusieurs personnes et marchandises disparues dans un naufrage sur le lac Tanganyika à Kalemie.

Image d'illustration/Bateau Mikeno au port public de la SNCC-Goma.

Image d'illustration/Bateau Mikeno au port public de la SNCC-Goma.

Image d'illustration/Bateau Mikeno au port public de la SNCC-Goma.

Il s’agit du MV MAMAN BENITA qui quittait Kigoma en Tanzanie et qui se dirigeait vers Kalemie en RDC. L’incident de naufrage s’est produit dans la nuit du 7 au 8 avril 2024 tout près de Kabimba au nord de la ville de Kalemie sur le lac Tanganyika.

Les autorités de la République Démocratique du Congo viennent de confirmer cet accident de circulation lacustre.

Le bilan actualisé fait état de 12 survivants, dont un chinois, qui ont déjà été retrouvés et ils sont à l’hôpital de Kabimba pour des soins médicaux. À l’intérieur du navire se trouvaient 26 passagers et 8 membres d’équipage, dont 4 chinois, 5 tanzaniens et un kenyan. Il y avait également à bord du navire une entreprise automobile et plusieurs autres biens lorsque l’embarcation s’est renversée dans la zone proche de Kabimba et jusqu’à présent, un seul chinois semble être en sécurité. Les sources portuaires à Kalemie confirment que la recherche d’autres corps se poursuit.

Les cas de naufrages comme celui-ci se produisent fréquemment dans les rivières, lacs et fleuves de la RDC. Les autorités sont critiquées pour leur incapacité à améliorer le secteur des transports en RDC, en permettant aux bateaux, navires et pirogues d’effectuer leurs voyages avec des personnes et des entreprises, sans tenir compte de leur état ou le manque des gilets de sécurité aux passagers.