24 avril 2024

Radio Ngoma ya Amani

Votre tam-tam de la Paix

Le gouvernement de RDC lance le programme d’accouchement gratuit.

Ministre de la santé en RDC,Dr ROGER KAMBA avec un bébé dans la matérnité de Kitambo Kinshasa.

Ce programme a pour objectid d’éviter non seulement la mort des mères et des bébés, mais aussi celle des femmes détenues dans les hôpitaux faute d’argent pour payer leurs factures après avoir donné naissance.
Le Dr ROGER KAMBA,ministre de la Santé, a indiqué qu’il y a un nombre élevé de décès, affirmant que sur 100 000 femmes qui accouchent, 480 meurent et un nouveau-né sur 35 meurt. Dr ROGER KAMBA, mentionne les principales causes de décès maternels et infantiles. « La première cause, c’est l’hémorragie pendant l’accouchement, la deuxième cause, c’est l’hypertension artérielle ; la troisième cause ce sont les infections. Et chez les tous petits, on y ajoute la prématurité. Et donc toutes ces choses, ce sont des choses sur lesquelles on peut agir. On peut agir en suivant correctement la grossesse, on peut agir en donnant les soins d’accouchement appropriés et on peut agir en soignant correctement le nouveau-né » a déclaré le Ministre de la santé en RDC.

A la maternité de Kintambo, le médecin directeur nous indique qu’une centaine de bébés sont nés ici gratuitement. Une opportunité qui montre le bonheur sur les visages des femmes qui ont accouché ici il y a quelques jours, comme Mme Manda Lituka Belinda. « Je suis venu accoucher ici. C’est depuis jeudi que je suis là. J’ai bien accouché. Personne ne m’a dérangé ou ne m’a demandé l’argent pour les médicaments ou quoique ce soit, non. C’est pourquoi je dis merci à Dieu et au président de la république pour ce qu’il a fait pour nous. Avec le taux qui ne fait que changer, je ne sais pas comment j’allais faire. J’allais payer entre 300 à 500.000 FC environ 125 et 200 dollars mais je n’ai pas payé»
Dans la salle de la consultation prénatale de cette maternité, nous croisons madame NZUNZI BIENVENUE. Enceinte, elle attend son accouchement. Pour elle, la prise en charge de l’accouchement est un soulagement. « L’enfant sera admis en néonatologie gratuitement. Et ça, c’est quelque chose qui m’anbeaucoup ému parce que, je ne m’y attendais pas. Là, je suis à l’aise et je sais que, si je pose problème ou pas,que l’enfant pose problème ou pas, On sera tous pris en charge. Et pour ça, vraiment, je dis je donne un coup de chapeau au gouvernement et au président de la République. »

Ici, le défi de l’espace affecte cette maternité. Dr Brigite Tupela est le médecin directeur.
Dr Brigite Tupela est le médecin directeur de la Maternité de Kitambo- Kinshasa. «La maternité à son temps, elle devait avoir des 200 lits. Mais actuellement, nous fonctionnons avec 110 lits montés. Ce qui fait qu’il y ait un déficit, qui est dû à l’espace. Nous manquons de l’espace pour abriter les bureaux et les lits, les salles d’hospitalisation. Alors nous avons un grand terrain, une grande cour et nous avons plusieurs fois fait un plaidoyer pour que l’autorité puisse nous aider à avoir des bâtiments annexes»
Les frais d’accouchement varient de 40 à 500 dollars américains. A cause de cette situation, de nombreuses femmes décident d’accoucher à domicile et d’autres dans des salles de prière, provoquant dans beaucoup de cas la mort de la mère et de l’enfant.
Huseni Fils Jafari,Radio RNA