19 mai 2024

Radio Ngoma ya Amani

Votre tam-tam de la Paix

Le Cardinal Ambongo voulu par la justice en RD Congo

Le Procureur Général du Parquet Général près la Cour de cassation sollicite l’ouverture d’une information judiciaire contre le cardinal Fridolin Ambongo, Archevêque métropolitain du diocèse de Kinshasa. Dans sa lettre adressée au Procureur Général près la Cour d’Appel de Matete/Kinshasa, Firmin Mvonde Mambu, évoque le comportement séditieux entraînant des faits infractionnels à charge de ce prélat catholique. Il l’accuse de tenir des propos séditieux lors de ses points de presse, interviews et autres sermons, de nature à décourager les militaires des forces armées de la République qui combattent au front dans la partie orientale en proie à la guerre contre les rebelles du M23, lesquels comportements, pour le Procureur Général près la Cour de cassation, sont incitatifs à la révolte de la population contre les institutions établies.

Comme toujours, l’Eglise catholique a toujours été ce porte-étendard des revendications socio-politiques des populations congolaises là où les opposants politiques ont parfois du mal à s’exprimer compte tenu de la restriction des libertés. Tel fut le cas avec Monseigneur Laurent Monsengwo Pasinya sous Mobutu et Joseph Kabila, chose que le parti présidentiel UDPS, actuellement au pouvoir et jadis dans l’opposition sous ces règnes. Aujourd’hui, ce parti cher au sphinx de Limete, Etienne Tshisekedi wa Mulumba d’heureuse mémoire, semble ne plus supporter les mêmes critiques que l’Eglise formulait et qu’elle continue à formuler comme il est déjà au pouvoir avec le même mode de gouvernance du passé tant décrié.

L’ordre est ainsi donné au Procureur Général près la Cour d’appel de Matete et attendons voir la suite du comportement de ce dernier. Il y a peu de temps dans le passé, le Président de la République avait qualifié de malade la justice congolaise.