7 février 2023

Radio Ngoma ya Amani

Votre tam-tam de la Paix

Un militaire FARDC abat 2 jeunes garçons à Uvira.

Une vive tentions est signalé depuis ce samedi matin dans la Ville d’Uvira,après l’assassinat d’un jeune vigile du nom de KATELE SELEMANI âgé de 20 ans par un élément FARDC du nom de ADEKITO ancien militaire du staff du Colonnel DELPHIN du BUREAU II D’UVURA.
Dans les mêmes circonstances, le même militaire a tiré dans le ventre un autre jeune vigile répondant au nom de MIKUNGA BULIMWENGU KAHINDO . Selon les jeunes vigiles de la place, une moto qui transportait le militaire ADEKITO mais conduite par un jeune FISTON était tombée sur la RN5 et les jeunes jeunes vigiles sont venus à son rescousse mais envin. C’est ainsi ,que le militaire ADEKITO est decendu de chez lui pour récupérer son arme et venir tuer le jeune KATELE SELEMANI et blessé l’autre jeune MUKUNGA BULIMWENGU KAHINDO qui est déjà hospitalisé à l’hôpital General de référence d’Uvira. Monsieur Chako CHANGU , président du Bureau du Conseil Urbain de la Jeunesse d’Uvira se dit choqué par ce comportement.
 » Nous sommes très choqué par cet acte commis par ce militaire FARDC,et,nous appellons les jeunes au calme,nous continuons toujours à condamner ces actes inhumains d’assassinat ciblé et de coups et blessures graves pouvant entraîner la mort puis que ce jeune blessé est en état critique.Nous demandons au plus vite possible un procès de flagrance contre ce Criminel avéré de ADEKITO,en interpellant le commandant secteur opérationnel sud Sud-Kivu, le Général RAMAZANI FUNDI à fournir d’efforts pour la cohabitation pacifique des jeunes et ses éléments sous sa garde tout en insistant sur la morale de ces derniers.Nous lançons encore nôtre appelle à la population à se désolidariser avec les malfrats et dénoncer tout malfaiteurs et tout mouvement suspects » a-t-il dit.

Plusieurs activités restent encore paralysées dans à Uvira suite à une manifestation brusque organisée par les jeunes de cette ville.