19 mai 2024

Radio Ngoma ya Amani

Votre tam-tam de la Paix

Paris et Kinshasa conviennent de cartographier les ressources minières du Congo

Faisant suite de sa tournée en Europe, le président congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a été reçu par son homologue français, Emmanuel Macron, avec qui ils ont tenu une conférence de presse ce mardi 30 avril.

Au cours de ce point de presse, le Président français Emmanuel Macron a souligné qu’un accord avait été signé avec la RDC pour la cartographie et la certification de ses minerais à l’instar du processus de Kimberley en ce qui concerne le diamant.

Bien avant cette visite officielle du Président Tshisekedi en France, signalons qu’un protocole d’accord existait déjà dans ce secteur, sous la houlette de la Ministre des mines, Antoinette N’samba Kalambayi, entre le Service Géologique National du Congo représenté par le Professeur Dona Kampata Mbwelele, Directeur Général et le Bureau de Recherches Géologiques et Minières de la France pour accompagner la cartographie et la certification des minerais de la RDC. Cette signature avait eu lieu lors du forum économique franco-congolais organisé en marge de la visite du Président Emmanuel Macron en RDC il y a un an passé, soit en mars 2023.

Depuis des décennies, le secteur minier de la République démocratique du Congo est plus que jamais au centre des intérêts de plusieurs pays, source même de son instabilité à l’Est.

Avec cette signature d’accord sur la cartographie des minerais du Congo, plusieurs analystes y voient une faible diplomatie congolaise dans un secteur aussi sensible que minier.