7 février 2023

Radio Ngoma ya Amani

Votre tam-tam de la Paix

RDC : 145 morts à Kinshasa, après les fortes pluies


Un bilan sans précédent non encore confirmé par les autorités, fait état de plus de 145 personnes morte dans les differents coins de la ville de Kinshasa.

Beaucoup sont morts à cause de glissements de terrain, lorsque les eaux ont emporté leur maison construite sur les collines, au nord de la ville.

Ngaliema, Mont-Ngafula,Selembao sont les endroits où le glissement de terrain a tué le plus de personnes, qui se sont retrouvées piégées dans l’écoulement des eaux et du sable, selon leurs chefs de communes.

Le trafic entre la ville portuaire de Matadi et Kinshasa est interrompu pour l’instant, la route nationale numéro 1 emportée par l’érosion et il faudra au moins des jours, avant que des véhicules de plus de 7 tonnes puissent partir ou rejoindre la capitale, selon le Premier minister,Sama Lukonde Kyenge. Les travaux ont démarré hier alors que la circulation a été interdite par les autorités du Kongo-Central, la Province voisine de la capitale.

Dans le reste de Kinshasa, d’autres victimes ont été électrocutées à cause des inondations et d’autres lorsque leurs maisons ont été inondées par les eaux qui ont quitté leur lit à travers Kinshasa. Actuellement, un tiers de la ville connaît des coupures d’eau et d’électricité en raison d’infrastructures endommagées, selon les autorités.

Kinshasa compte au moins 15 millions d’habitants, l’une des capitales les plus peuplées d’Afrique, mais avec des infrastructures et des logements médiocres, ce qui a forcé de nombreuses personnes à construire sur des collines sablonneuses à non édification.

Plusieurs sources doutent qu’il y ait une forte augmentation du nombre de personnes mortes et que la ville souffre d’un mauvais drainage.