29 mai 2024

Radio Ngoma ya Amani

Votre tam-tam de la Paix

Les fidèles musulmans de la RDC ont remis entre les mains d’Allah la situation sécuritaire que traverse le pays.

Prisca Materanya (à Kinshasa, RD-Congo), le 01/02/2023 à 09:07 @phot LaCroix

Prisca Materanya (à Kinshasa, RD-Congo), le 01/02/2023 à 09:07 @phot LaCroix

Les croyants musulmans de la République démocratique du Congo (RDC) à l’instar de ceux des plusieurs pays du monde ont ouvert ce lundi 11 mars 2024, la période qui le rapproche plus de Dieu, le ramadan.

L’imam Djumbe Usseni Kalunga a guidé à la mosquée Istiqamat située à Kinshasa dans la commune de Lingwala la prière inaugurale de cette période spéciale des musulmans. Dans son speech il a adressé à Dieu la situation sécuritaire instable que traverse la RDC dans sa partie orientale.

En outre il a exhorté aux fidèles de saisir de ce moment de privation afin de convier le pays à Dieu, afin que la paix revienne.

« En cette période, nous sommes près de Dieu. Nous sommes en train de prier Dieu par rapport à ce qu’il nous avait demandé de faire. Nous avons la certitude que tout ce que nous lui demandons, il va l’accomplir. Surtout par rapport aux difficultés que nous avons dans notre pays du côté Est, avec cette guerre qui nous tracasse. C’est ainsi que nous demandons à Dieu de nous aider ; qu’il nous donne la paix. Qu’il nous épargne de tous les problèmes nous sont imposés par nos ennemis. » a-t-il déclaré

Par ailleurs, L’imam Djumbe Usseni Kalunga a encouragé les pratiquants musulmans à prendre avec beaucoup de considération et de sérieux la période de carême, car précise-t-il c’est une période très importante pour tout fidèle musulman.

« A mes frères musulmans je dis qu’ils doivent savoir que nous sommes pendant une période particulière. Chacun doit se donner. Les jours sont comptés, 30 ou 29 jours. Profitons-en car c’est une chance que d’être pendant cette période. Nous ne savons pas si on aura encore cette occasion. Comme Dieu nous a envoyé cette période, saisissons cette occasion. Faisons un effort pour ne pas la laisser passer comme ça. » a-t-il renchérit

Notons que, la période de ramadan pour les peuples musulmans est un moment sacré et béni, ils sont obligés de la respecter scrupuleusement notamment en s’abstenant de fumer, boire, manger et d’avoir des relations sexuelles entre le lever et le coucher du soleil.