19 mai 2024

Radio Ngoma ya Amani

Votre tam-tam de la Paix

Le Chef de secteur de Lulenge plaide pour le retour de l’ONG MSF-Hollande à Fizi.

Photo d'illustration © msf-Hollande.

Constatant la précarité sanitaire dans laquelle se trouve la population de sa juridiction, le Chef de secteur de Lulenge dans le Territoire de Fizi s’est dit être trop préoccupé par cette situation. 

 « Je suis descendu seul à Uvira pour rencontrer les responsables de MSF-Hollande afin de plaider pour leur retour dans la zone de santé de Kimbi-Lulenge compte tenu de la situation critique que traverse la population de mon secteur sur le plan sanitaire », a declaré Zawadi Abandelwa,Chef de Secteur de Lulenge.

Depuis le désengagement de l’ONG MSF-H qui appuyait plusieurs zones de santé en Territoire de Fizi, la population est obligée de supporter seule les coûts financiers voire matériels liés aux soins de santé. Alors que lors de l’assistance en soins médicaux par cette ONG, ces derniers étaient gratuits et sont devenus payants après son départ. C’est cette situation que la population semble ne pas être en mesure de supporter.

Rappelons que l’ONG Médecins Sans Frontières du Pays-Bas (MSF-H) avait fermé ses bases de Fizi pour craindre sa situation sécuritaire qui devenait de plus en plus inacceptable. Ses staffs tant nationaux qu’expatriés étaient le plus souvent victimes d’enlèvement et conditionnés d’être libérés moyennant rançon. Ces actes barbares devenus répétitifs n’étaient plus de nature à faciliter la quiétude de MSF-H dans l’accomplissement de sa mission, celle d’apporter des soins appropriés aux personnes vulnérables.