29 janvier 2023

Radio Ngoma ya Amani

Votre tam-tam de la Paix

Le Président Zambien supprime la peine de mort et l’outrage au chef de l’État.

Le Président de la Zambie Hakainde Hichilema, supprime la loi sur la peine de mort et modifie également la loi qui s’exercer à toute personne qui critiquer le chef de l’État, et qui était considéré comme un délit punissable par la loi.

Grâce à ces changements, le Président à supprimé maintenant la loi de la peine de mort et que les gens ne seront plus exécutés par pendaison et le Chef de l’État sera désormais critiqué sans que la personne qui l’a critiquer ne soit pas l’arrêté et traduit en justice pour l’outrage au Chef de l’État.

Le porte-parole du Président Hichelema, Anthony Bwalya, déclare que le Président Hichilema a approuvé le principe de pénalité de 2022 qui supprime la peine de mort et l’infraction d’outrage au Président, qui figure dans les codes pénales de la Zambie depuis avant l’indépendance.

Les activistes des droits de l’homme en Zambie ont salué cette décision majeure de l’annulation de ces deux lois de depuis l’époque coloniale et qui sont incompatibles avec les principes démocratique d’une nation.

Le Directeur exécutif du centre de dialogue, Caroline Katotobwe, déclare que les citoyens Zambiens seront désormais en liberté d’exprimer leurs opinions sans crainte de la poursuites judiciaires.