29 janvier 2023

Radio Ngoma ya Amani

Votre tam-tam de la Paix

Ces menaces du gouvernement congolais au Rwanda sur l’ttaque de l’avion sukhoi-25.

Un avion de combat Sukhoï Su-25K. (Image d'illustration) © Wikimedia Commons CC BY SA 3.0 Krasimir Grozev

Un avion de combat Sukhoï Su-25K. (Image d'illustration) © Wikimedia Commons CC BY SA 3.0 Krasimir Grozev

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo condamne l’attaque contre l’un de ses avions par l’armée Rwandaise, alors qu’il entamait son atterrissage sur la piste de l’aéroport international de Goma, dans la province du Nord-Kivu la soirée du mardi 24 janvier.

Dans un communiqué rendue public, le gouvernement congolais indique que cette attaque de l’armée Rwandaise s’ajoute à l’offensive déclenchée ce matin par l’armée Rwandaise vers Kitchanga et immédiatement repoussée par les forces armées de la République Démocratique du Congo.

Kinshasa considére cette attaque comme un acte de guerre qui piétine le processus de paix de Luanda et de Nairobi. Le gouvernement considérée cette énième attaque du Rwanda comme une action délibérée d’agression qui équivaut à un acte de guerre n’ayant pour objectif que de saboter les efforts en cours dans la mise en œuvre des actions convenues dans le cadre des processus de Luanda et de Nairobi pour la restauration de la paix à l’Est de la République Démocratique du Congo et dans la région des grands lacs indique le communiqué du gouvernement.

Le gouvernement de la République démocratique du Congo appelle la communauté internationale à maintenir la pression sur le Rwanda et le mouvement terroriste du M23 pour qu’ils cessent la violence à l’Est de la République Démocratique du Congo.